L’Armée du Chahut

20 janvier 2010

Elle participe au Carnaval de Paris depuis 1893 !


A l’époque, c’était avec des fanfares de bigotphones, fruit des zamours improbables entre un kazoo et une trompette, fanfare que nous avons recréée il y a quelques années.

Désormais les fanfarons de l’Armée du Chahut et de sa branche klaquesonesque, la fanfare klaxon Zek !, distillent de suaves mélodies grâce aux mélodieux Schalmei. Les Schalmei, fruits des amours, elles aussi improbables, entre une pauvre trompinette et une bande de klaxons désaxés ont été créées dans les année 20 par des grévistes allemands dans une fabrique d’avertisseurs, ils ont été l’apanage des fanfares communistes, puis interdits en 1933 par Hitler en tant qu’instruments de propagande communiste. Nos instruments ont été achetés à une fanfare qui s’est fait hara­-kiri au moment de la chute du mur de Berlin.

Le répertoire de la fanfare klaxon est éclectique, les mélodies féeriques, les harmonies chaotiques.

Nous acceptons facilement de légers rafraîchissements, de préférence houblonnés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :